Aller au contenu principal

Présentation vidéo

Charles-Michel D'Irumberry de Salaberry

Charles-Michel D’Irumberry de Salaberry a été un officier et un héros francophone vétéran de l'armée britannique ayant servi aux Antilles, aux Pays-Bas, en Sicile, en Irlande et au Canada.
Vainqueur de la bataille de Châteaugay avec une milice canadienne française distinctive, Les Voltigeurs, qu'il avait lui-même levé, il devint un héros pour ces batailles décisives remportées lors de la Guerre de 1812. Il sera le militaire canadien le plus respecté de son temps.
La bataille de la Châteauguay est une bataille militaire qui se déroula le 26 octobre 1813. Trois cents miliciens, Voltigeurs et autochtones appuyés de 1500 soldats miliciens sédentaires, ont repoussé une force américaine de 3000 hommes.

Texte de Marcel Lecompte

Peinture-Donald G. McNab (1897) Château Ramezay Musée et site historique de Montréal

Notre Mission
Réunir les personnes intéressées par l'histoire, la généalogie et le patrimoine;
Renseigner adéquatement la population sur tout ce qui touche l'histoire, la généalogie et le patrimoine; 
Créer un sentiment de fierté et d'appartenance locale et régionale;
Faire fonctionner et animer un centre de documentation sur l'histoire et la généalogie;
Faciliter la recherche et publier, sous forme de volumes et de brochures, le résultat des recherches effectuées;
Mettre sur pied une politique d'acquisition de documents relatifs à l'histoire, à la généalogie et au patrimoine;
Publier, 4 fois par année, la revue "Au fil du temps"

Fondation


En avril 1991, suite à des pressions faites par des citoyens intéressés à voir renaître la Société d'histoire et de généalogie de Salaberry-de-Valleyfield, M. Pierre Carry, coordonnateur aux loisirs de la ville de Salaberry-de-Valleyfield, convoque une réunion d'information afin de connaître leurs besoins.

À la réunion du 21 mai 1991, il y a formation du comité provisoire qui a pour mandat de faire des recommandations pour relancer la Société. Les personnes qui forment ce comité sont considérées membres fondateurs de la SHGS. Il s'agit de Marie-Jeanne-Perron-Clairmont, Michel Paquette, Jean-Yves Collette, Francine McSween et Robert Mercier. Monique Chagnon, en tant qu'initiatrice du projet et organisatrice des rencontres de relance, est aussi considérée membre fondateur. 

La première assemblée générale annuelle a lieu le 12 novembre 1991 au Salon bleu des Chevaliers de Colomb, à Salaberry-de-Valleyfield. Le premier conseil d'administration est élu. Il est composé de sept personnes : Michel Paquette, président; Robert Mercier, vice-président; Jean-Yves Collette, secrétaire; Robert Leroux, trésorier; Marie-Jeanne-Perron-Clairmont, directrice; Francine McSween, directrice; Simonne P. Thibert, directrice. En 1992, le nombre de représentants au conseil d'administration passera à neuf et depuis janvier 1994, il y a 11 personnes qui siègent au conseil d'administration de la Société. 

Une demande pour une nouvelle charte est faite. Voulant démontrer la vocation régionale de la Société, on change son nom et elle devient la Société d'histoire et de généalogie de Salaberry. 

La nouvelle Société est hébergée dans les locaux de la bibliothèque municipale de Salaberry-de-Valleyfield, sise à cette époque sur la rue St-Jean-Baptiste. En 1997, avec le déménagement de la bibliothèque municipale et sa fusion avec la bibliothèque du Collège de Valleyfield, un local fut réservé à la SHGS. Ce local porte maintenant le nom de Salle Paul-Émile-Prégent. 

Le 24 novembre 1992, lors d'une assemblée générale spéciale, on adopte les statuts et règlements de la SHGS. Ces règlements seront amendés et le nouveau document des " Règlements généraux de la SHGS " sera adopté à l'assemblée générale du 7 décembre 1993. 

 

La revue Au fil du temps
Lors de la première assemblée générale on demande la collaboration de volontaires pour former un " Comité de la revue ".
Cette revue servira d'outil de promotion pour la Société.
Le premier " Comité de la revue " est formé de : Francine McSween, responsable du comité; Danièle Charland, Christiane Leduc, Robert Leroux, Manon Allen, Marie-Jeanne Perron Clairmont, Huguette Sauvé Miljour et Roger Cousineau.
Le premier numéro paraît en mars 1992. Cette revue on la baptise " Au fil du temps ". C'est un succès. La population de la région se reconnaît. Une revue traitant de notre petite histoire régionale est la bienvenue. Déjà à la fin de sa première année, la SHGS compte une centaine de membres.
Le Logo
Le premier logo de la Société d'histoire et de généalogie de Salaberry fut dessiné par M. Pierre-Paul Clermont vers 1984-1985. 
 
Le conseil d'administration de la Société adopte le nouveau logo le 11 mai 1992. Il s'agit du même logo, mais modernisé. Il a été redessiné par Judith Klein.